Sélectionner une page

Comment arrêter de se prendre la tête ?

Penser avant d’agir est essentiel pour pouvoir choisir et prendre des décisions intelligemment et avec le moins de risques possible. Parcontre, le problème auquel nous sommes souvent confrontés est de trop penser. En effet, cette attitude peut devenir un facteur limitant qui pourrait nous amener à prendre de mauvaises décisions ou nous faire glisser d’entre les doigts des occasions importantes.

Trop d’analyses conduit à la paralyse et trop penser nous empêche accomplir n’importe quelle action, étouffant toute forme d’intuition.

Dans cet article, vous trouverez des conseils utiles qui peuvent être appliqués à chaque fois que vous vous retrouverez coincé entre vos pensées et vos peurs.

4 conseils pour arrêter de se prendre la tête

Voici les 4 conseils pour arrêter de se prendre la tête, de façon que vous puissiez vivre pleinement votre vie:

1. Se libérer du regard des autres

Beaucoup de gens, par peur du jugement des autres, vont complètement à l’encontre de leurs valeurs et de leur façon d’être. Et pour être acceptés, ils décident de changer leur comportement, leur façon de s’habiller et évitent de donner un avis qui peut être contraire à la majorité.

Chacun, à différents niveaux, se soucie de ce que les autres pourraient penser. Mais plus cette peur devient présente, plus elle influence notre façon d’être, devenant une prison dont il devient de plus en plus difficile de s’échapper.

Voici quelques conseils qui vous aideront à ne plus vous soucier de ce que les autres pensent ou disent de vous, libérant ainsi vos ailes et vous aidant à devenir vous-même et non une personne comme les autres :

Connaitre qui vous êtes :

L’approbation que vous recherchez en dehors de vous ne suffira jamais à combler ce vide que vous ressentez à l’intérieur. En effet, pour vous sentir bien, arrêter de vous prendre la tête et pour améliorer l’image que vous avez de vous-même, vous devez commencer à vous connaître et à vous accepter tel que vous êtes.

Écrivez sur un cahier les choses que vous aimez le plus de vous-même et celles que vous aimeriez améliorer. Et essayez de comprendre ce que sont réellement vos goûts et d’imaginer à quoi ressemblerait votre vie si vous étiez complètement libéré de la peur du jugement des autres.

• Faites quelque chose que vous aimeriez faire mais que vous n’osez pas :

Vous aimeriez peut-être suivre un cours de danse, mais vous avez trop peur de ce que les autres pourraient penser en vous voyant danser ; ou peut-être que vous n’osez pas aller à la salle de sport parce que vous vous sentez mal à l’aise de travailler avec des gens sportifs et en bonne forme physique.

Arrêtez de penser et faites ce que vous aimeriez faire. Essayez e voyez comment ça se passe. Et quand vous rentrez chez vous, réfléchissez à la façon dont votre journée s’est déroulée et tenez compte des réactions que les gens ont eues envers vous. Vous vous rendrez compte que les craintes que vous aviez n’étaient que dans votre tête.

• N’acceptez que des critiques constructives :

Les critiques constructives, faites et dites avec de bonnes intentions, sont précieuses et peuvent vous aider à vous améliorer. Au lieu de cela, celles négatives qui vous démoralisent et qui mettent les bâtons dans les roues doivent être pris et jetés à la poubelle. Très souvent, les gens qui parlent mal des autres sont très peu sûrs d’eux-mêmes et sont les premiers à déprimer lorsque quelqu’un parle mal d’eux.

Ne polluez pas votre existence en vous concentrant sur les mauvaises choses que les gens peuvent dire sur vous. Cela n’en vaut pas la peine. Plutot concentrez-vous sur ce qui peut vous aider à vous améliorer et entourez-vous de personnes qui vous aiment vraiment et qui se soucient de vous.

4 conseils pour arrêter de se prendre la tête
Photo by Steve Harvey on Unsplash

2. Arrêtez de contrôler des situations indépendantes de votre volonté

Pour vivre libre et heureux, il faut lacher prise. La seule personne que nous pouvons vraiment contrôler est nous-mêmes. En effet, nous pouvons contrôler comment nous réagissons aux circonstances de la vie.

Le lâcher prise va de pair avec l’acceptation.

Selon Lise Bourbeau, l’acceptation est « constater, reconnaître, observer, donner le droit à une personne, un fait, une situation d’exister, même si nous ne sommes pas d’accord ou ne comprenons pas. Aussitôt qu’il y a un jugement, une critique ou une accusation, il y a un manque d’acceptation. Nous sommes décentrés, c’est notre ego qui a pris le dessus en se basant sur ses croyances et valeurs. Pour accepter, nous devons être centrés, car l’acceptation vient du cœur. »

3. Pensez positif

Nous attirons à nous ce sur quoi nous nous concentrons. Et toutes les actions que nous faisons sont le résultat de nos pensées.

En effet, lorsque nous acceptons certaines pensées qui entrent dans notre esprit, elles se transforment en émotions. Et les émotions jouent un rôle fondamental dans les actions que nous entreprenons. Puis ces actions se transformeront en résultats, qui peuvent être positifs ou négatifs pour notre vie.

Plus nous nous concentrons sur ce que nous voulons et désirons, plus ces choses seront « attirées »  dans nos vies.

Au début, se concentrer sur des choses positives et changer complètement notre façon de penser peut-être long et difficile. Mais plus vous essayez, plus vous récolterez de bons fruits sur long terme.

4. Débarrassez-vous de la peur de faire des erreurs

En général, cette peur nous est transmise depuis notre enfance à travers l’éducation que nous avons reçue.

Un parent trop sévère, un enseignant qui nous humilie pour une erreur ou un camarade de classe qui nous taquine à cause d’un échec, peut conduire cette peur à prendre le dessus sur notre subconscient, nous faisant bouger avec une grande prudence de peur de faire une erreur.

La vérité est que faire des erreurs fait partie du processus d’apprentissage. En effet, c’est lorsque vous faites des erreurs que vous apprenez vraiment.

Essayez de penser à quand un enfant essaie de faire ses premiers pas. Il ne peut pas marcher dès qu’il se lève. Il tombera très souvent et parfois même se blessera. Mais ces échecs ne l’empêcheront pas de réessayer.

Si on s’était découragés à la première ou la deuxième chute, peu de gens aujourd’hui pourraient marcher avec leurs propres jambes.

Conclusion

Vivre une vie complètement épanouie et arrêter de se prendre la tête est possible.

Imaginez ce que ce serait de vivre de cette façon. Que feriez-vous ? Avec qui sortiriez-vous ? Que porteriez-vous ?

Soyez vous-même, car avec votre unicité vous pouvez apporter une vraie valeur au monde. Ne vous conformez pas à la masse. Le caractère unique de chaque individu est trop précieux pour être perdu. Ne le gâchez pas.

Et en vivant librement votre véritable essence, vous en tirerez beaucoup de bonheur.

Soyez super bénis,

Rony

4 conseils pour arrêter de se prendre la tête
4 conseils pour arrêter de se prendre la tête
4 conseils pour arrêter de se prendre la tête